État de la baston en 2019 : Retour sur une année en demi-teinte

0
678
mortal-kombat-pc

Plusieurs monuments du jeu de combat moderne ont vu le jour en 2019, offrant ainsi une année digne d’être célébrée. Retour sur les 12 derniers mois; entre paradoxes et succès.

L’année 2019 se termine, et avec elle nombre de promesses, d’aventures, d’expériences dans le domaine de la baston. Comme le veut la tradition, il est de bon augure de revenir sur les 12 mois passés afin de se remémorer les plus grands succès et les pires navets.

Si 2018 avait été marqué par l’avènement de l’enchaînement automatique, 2019 ne s’est pas vraiment distingué par l’apparition de nouvelles tendances; capitalisant plutôt sur les événements de l’an passé.


Ceux qui ont tiré leur épingle du jeu :

Dead or Alive 6

Premier événement de l’année, attendu au tournant par les détracteurs de la licence. DoA6 a su convaincre avec ses graphismes soignés, son gameplay accessible, son étonnante technicité et toujours cette touche « olé olé » qui fait sa marque.

Un incontournable dont on peut retrouver le test ici.

MK-11-steam

Mortal Kombat 11

Le retour de l’enfant prodige, suintant et dégoulinant comme on aime. MK11 a fait son trou, réussissant la prouesse d’être encore meilleur que l’épisode précédent. Un tas de contenu, des graphismes affolants, une jouabilité revue et… brillante.

Il faut bien sûr passer outre les rumeurs sur les conditions de travail désastreuses de NetherRealm Studios, mais Mortal Kombat 11 reste l’un des titres les plus marquants de l’année, comme le prouve notre test du jeu.

Tous les personnages de Samurai Shodown sur PS4

Samurai Shodown

Le nouveau volet de tous les dangers, pour une série aussi iconique que celle des Samurai Shodown. Fort heureusement, le résultat dépasse les attentes et offre un gameplay unique mais malgré tout fidèle à l’esprit de la saga.

Le test de Samurai Shodown est disponible ici.


Ceux qui ont effectué une performance raisonnable :

Power Rangers: Battle for the Grid

L'affiche du test de Power Rangers: Battle for the Grid

L’épisode baston des Power Rangers a surpris, pour la bonne et simple raison qu’il n’est pas un navet, loin de là. Techniquement abouti et simple d’utilisation, Power Rangers: Battle for the Grid plaira aux amateurs de jongle. En revanche, son faible contenu et ses graphismes vieillots sans être laids l’empêche de devenir une référence.

Retrouvez le test du jeu ici.

Shovel Knight: Showdown

Des graphismes rétro, un système qui n’est pas sans rappeler un certain Smash Bros et des combats aussi amusants qu’intenses, Shovel Knight: Shodown a beaucoup à offrir. Son faible contenu et un mode en ligne réservé au cercle d’amis l’empêche d’exceller, mais il reste un bon titre de 2019.

Test à venir.

Ceux qui se sont plantés :

Jump Force

Le personnage de Hunter X Hunter Biscuit Krueger avec Friezer dans Jump Force

Grosse déception de l’année, Jump Force portait beaucoup de promesses mais n’a jamais réussi à quitter le statut de jeu passable, si ce n’est médiocre, dans lequel il s’est embourbé. Une direction artistique atroce et une jouabilité ennuyeuse ont eu raison du titre.

Le test de Jump Force est à retrouver ici.


Sans parvenir à proposer la multitude de jeux de castagne de 2018, l’année 2019 s’est bien défendue dans le domaine du combat. Les beat’em all en revanche n’ont pas véritablement fait les gros titres, avec des sorties anecdotiques telles que Boet Fighter, River City Girls ou encore Travis Strikes Again.

Comme prévu, 2019 a confirmé la tendance de l’an passé, mais sans amener de nouveautés notables en termes d’évolution du jeu de combat. 2020 promet d’être plus riche en beat’em up et même d’amener quelques titres de baston innovants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici