Atomiswave : Histoire, liste des jeux et émulation

0
263
Le logo du système de borne d'arcade Atomiswave

Système de borne arcade légendaire pour la qualité de ses jeux de combat, l’Atomiswave a fait l’objet de toutes les attentions au début du siècle.

Rien que son nom donne le ton : Atomiswave. Mélange de bombe atomique et de vague dans la face, ce système pour borne arcade compte toujours aujourd’hui de nombreux fanatiques qui recréent à la maison les sensations incroyables offertes par cette bécane. Relativement inconnue du grand public en Occident, elle dispose d’une histoire fascinante qui mérite le détour.

Sommaire

  1. Histoire de l’Atomiswave
  2. Spécifications techniques
  3. Liste des jeux pour Atomiswave
  4. L’émulation et les roms
  5. Son supergun
  6. Pour conclure

Histoire de l’Atomiswave

C’est en l’an de grâce 2003 que l’Atomiswave fut lancé au Japon, après avoir été présenté un an plus tôt à l’AOU Show de Tokyo. Il s’agit d’un système compact pour borne d’arcade, utilisant des cartouches, compatible JAMMA (norme de connexion), et basé sur la console SEGA Dreamcast (tout comme la NAOMI avec qui elle partage plusieurs similitudes).

Élaboré par la firme nippone Sammy, l’Atomiswave permet le branchement de plusieurs accessoires aisément, comme un volant ou encore un pistolet.

Peu coûteux, il se positionne comme le successeur naturel de la NEO-GEO MVS et devient rapidement privilégié par des éditeurs de renom comme SNK Playmore, Arc System Works, IGS ou encore Dimps.

C’est en 2009 que les derniers jeux pour cette plateforme sont publiés avant qu’elle ne soit définitivement mise de côté.

Spécifications techniques

Inspiré de l’architecture Dreamcast, il partage avec elle une majeure partie de ses spécificités. Il est souvent mentionné que l’Atomiswave dispose de plus de RAM et VRAM que la console mais cet argument est sujet à polémique : beaucoup affirme qu’il n’y a en réalité aucune différence sur ce point entre les deux supports.

  • CPU/Microprocesseur : Hitashi SH-4 32-bits RISC cadencé à 200 MHz [Performances équivalentes à 1,4 GFLOPS et 360 MIPS]
  • GPU/Processeur graphique : PowerVR2 de 100 MHz
    • De 3 à 5 millions de polygones/sec
    • Rendu : 500 millions de pixels/sec
    • Fonctionnalités : bump-mapping, fog, alpha-blending, mip mapping, tri-linear filtering, anti-aliasing, environment mapping, specular effect
  • Processeur sonore : Yamaha AICA ARM7 avec CPU interne 32-bit RISC, ADPCM 64 canaux
  • RAM/Mémoire vive : 32 Mo (ou 16 Mo SDRAM comme la Dreamcast, suivant les opinions)
  • VRAM/Mémoire vidéo : 16 Mo
  • Mémoire sonore : 8 Mo
  • Résolution standard : 640×480 pixels

Liste des jeux pour Atomiswave

Au total, 28 jeux sont sortis sur la borne d’arcade et 6 jeux annoncés ne verront jamais le jour.

Jeux sortis :

  • Animal Basket
  • Block Pong Pong
  • Demolish Fist
  • Dirty Pigskin Football
  • Dolphin Blue
  • Extreme Hunting
  • Extreme Hunting 2 Tournament Edition
  • Faster Than Speed
  • Fist of the North Star
  • Guilty Gear Isuka
  • Guilty Gear X Version 1.5
  • Knights of Valour: The Seven Spirits
  • Maximum Speed
  • Metal Slug 6
  • Miracle Stadium
  • NeoGeo Battle Coliseum
  • Net Select Keiba Victory Furlong
  • Net Select Salary Man Kintarou
  • Ranger Mission
  • Samurai Shodown VI
  • Sega Bass Fishing Challenge
  • Sega Clay Challenge
  • Sports Shooting USA
  • The King of Fighters Neowave
  • The King of Fighters XI
  • The Rumble Fish
  • The Rumble Fish 2
  • Wai Wai Drive

Jeux annoncés mais jamais publiés :

  • Sushi Bar
  • Premier Eleven
  • Chase 1929
  • Force Five
  • Kenju
  • Sammy vs Capcom
Le jeu pour Atomiswave The Rumble Fish 2

L’émulation et les roms

La communauté poursuit son expérience de l’Atomiswave et son amour du rétrogaming via l’émulation. Il est bien entendu illégal de télécharger des roms et autres bios si vous ne possédez pas les originaux à la maison et Exobaston n’encourage aucunement ces pratiques.

Si vous êtes curieux de la scène actuelle, voici plusieurs bonnes adresses :

Un supergun pour Atomiswave
Supergun pour Atomiswave

Son Supergun

Lorsque l’on parle de l’Atomiswave en 2021, on entend souvent le terme de Supergun. Il s’agit d’un adaptateur JAMMA permettant de brancher la bête sur sa télévision. Un très bon compromis lorsque l’on a ni l’espace ni les moyens d’avoir une borne d’arcade chez soi.

Pour conclure

L’Atomiswave fait les beaux jours des amateurs de jeux de combat en 2D et de beat’em up, sans pour autant abandonner les amateurs d’autres genres comme la course automobile, la chasse ou encore le football américain.

Pas forcément donné mais encore abordable pour les courageux souhaitant monter leur propre borne, la plateforme dispose d’un catalogue suffisamment attirant pour justifier l’investissement, avec des perles comme Hokuto No Ken, Metal Slug 6, The Rumble Fish 2 ou encore Samurai Spirits Tenkaichi Kenkakuden.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici