Entrevue avec Enzo « Shenzo » Cocco, féroce sur Guilty Gear Xrd Rev 2 et vainqueur du REVO 2018

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-01-revo-2018

Shenzo revient sur son triomphe au REVO 2018 à Londres et détaille la scène Guilty Gear actuelle

À peine 22 ans et déjà passé maître sur la dernière version de Guilty Gear Xrd Revelator, Enzo « Shenzo » Cocco donne son sentiment à la rédaction sur ce qui entoure son jeu fétiche. Grand vainqueur du tournoi REVOLUTION 2018 de Londres, il ne prend pas le melon pour autant…

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-02-revo-2018

ExoBaston – Pourrais-tu nous dire un peu qui tu es ?

Enzo « Shenzo » Cocco – Ça fait toujours étrange de faire des interviews {rires}. Je ne fais rien actuellement, je ne suis ni étudiant ni rien. Je me focalise sur ma pratique des jeux de versus et mon but à long terme c’est d’avoir un sponsor, tout simplement. Du coup je fais de mon mieux sur un peu tous les jeux possibles pour me faire un nom et espérer avoir un sponsor un jour {rires}.

Avant cela, je faisais un bac ES en région parisienne et je comptais me lancer dans les ressources humaines.

Tu es présent sur de nombreuses scènes : SFV, DBFZ, Guilty Gear, BlazBlue… D’où te vient cette envie de te diversifier autant ?

J’adore les jeux de combat en général en fait. J’aime bien donner le meilleur de moi-même et gagner tout simplement. Je ne sais pas trop comment décrire ça… Je suis curieux, j’aime bien toucher à tout et ceci amène à ce que j’essaye un peu tous les jeux de combat. J’essaie de voir un peu mon niveau sur chaque jeu, après c’est en fonction des affinités.

Enfin, plus j’ai d’affinités avec un jeu plus je vais essayer d’y jouer longtemps. Par exemple Dragon Ball FighterZ au bout d’un moment j’ai lâché prise car le jeu ne m’attirait pas tant que ça, j’avais pas cette sensation de plaisir quand j’y joue, je pense, contrairement aux autres jeux actuellement.

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-04-dizzy

Quel est le jeu que tu préfères et pourquoi ?

Le jeu auquel je préfères jouer c’est Guilty Gear car c’est assez nerveux. Il y a mon personnage préféré qui est Dizzy aussi dedans, qui me correspond tout à fait. J’aime beaucoup les graphismes, la bande-son, la direction artistique en général du jeu. Et après, en termes de compétition je préfère jouer à Street Fighter V car c’est l’un des jeux où il y a le plus de gens en fait, tout simplement.

Ta performance sur Guilty Gear Xrd Rev 2 lors du Revolution 2018 à Londres a été exceptionnelle. Pourrais-tu revenir sur ce tournoi et nous en parler un peu ?

Je vais essayer de faire simple car j’ai tendance à m’égarer à chaque fois [rires}. Ça a commencé le samedi où on a dû changer de salle, car apparemment le propriétaire n’avait pas vraiment payé la salle, quelque chose dans le genre. Ça en a dérangé certains. Pas très intéressant pour toi [rires] !

J’ai commencé par un free play comme j’en ai l’habitude en tournoi. Je n’étais pas spécialement confiant dans ma poule car y-avait ZoKHiZ, un très bon joueur de Potemkin. Finalement tout c’est bien passé. Je passe gagnant de ma poule à pas grand chose quand même. Du coup, le vrai tournoi commence le dimanche; bon je ne m’attendais pas à gagner mais je partais confiant. Je me disais que j’avais totalement mes chances ce jour là.

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-03-revo-2018

Ta grande finale contre King_Rasta a couronné ta maîtrise de Dizzy. Peux-tu nous dire comment on colle un perfect à son adversaire en finale du REVO sur Guilty Gear ?

[Rires] Je ne sais pas… Je suppose que j’ai bien deviné les choix qu’il allait faire. J’ai joué assez agressif aussi durant cette grande finale, ce qui a finalement payé. J’ai essayé de ne pas le laisser respirer, vraiment le conditionner à ma façon de jouer plutôt que jouer défensivement de mon côté. Et coller un perfect, c’est toujours bien [rires], ça donne toujours une bonne sensation ! Je crois que j’en ai mis deux en grande finale si je ne dis pas de bêtise.

Quelle est la prochaine étape pour toi ? Arc REVO Japan ?

La prochaine étape c’est l’Arc REVO Japan, le 23 novembre au Japon si je ne dis pas de bêtise. Du coup pour l’instant je dois encore envoyer mes informations etc… On me met au courant. Et après, l’étape encore plus importante, ou au moins au même niveau, c’est l’Arc REVO à Los Angeles. Et entre les deux je vais aussi essayer de faire l’EVO Japan.

Nous pensons à ExoBaston que le dernier Guilty Gear est probablement le meilleur jeu de baston sorti ces deux dernières années et nous ne sommes pas les seuls. Comment expliquer que le online soit si désert et la communauté si mince par rapport à Street Fighter V par exemple ?

Je pense que les gens aiment avoir du reward assez facilement de nos jours sur les jeux de versus. Street Fighter V récompense cela car ça met surtout en avant le mind des joueurs et ils ont nerfé les réactions en mettant six frames de lag à peu près dans le jeu, ce qui est en plus variable suivant les situations… Chose un peu étrange d’ailleurs. C’est aussi un jeu simple d’accès contrairement à Guilty Gear, qui est lui très riche pour le coup et où la méconnaissance d’un match up est assez fatal.

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-03-revo-2018

T’attends-tu à un nouveau Guilty Gear sous peu ou d’autres jeux comme BlazBlue Cross Tag Battle par exemple sont en train de prendre la relève ?

Je pense que Guilty Gear c’est vraiment quelque chose à part de BlazBlue selon moi. BlazBlue ne remplacera jamais Guilty Gear et inversement. Du coup j’espère qu’il y aura un prochain Guilty Gear. Je pense qu’il y aura des détails après l’EVO Japan, ou l’ARC REVO à Los Angeles, à la fin du Pro Tour. J’espère vraiment un jeu qui changera la méta, qui change un peu de Revelator. Pour ma part je commence un peu à m’ennuyer sur le jeu.

Un conseil pour les jeunes joueurs qui se lancent dans Guilty Gear ? Quel est le secret pour devenir bon ?

Il y a plusieurs choses à faire. Je pense déjà que s’ils aiment le jeu, il ne faut pas qu’ils abandonnent rapidement, qu’ils essayent de s’investir un minimum. Après, pour moi, pour être bon il faut fusionner plusieurs choses. Il faut déjà bien aimer aller en training, enfin faire du lab entre autres, être curieux, chercher les forces de son perso, les faiblesses; des persos adverses aussi. Il ne faut pas forcément se contenter de jouer son perso, tester un peu tout le monde, trouver le perso qui nous attire esthétiquement mais aussi que l’on trouve sympa à jouer, que l’on trouve stylé. C’est un peu comme ça que je fonctionne au final.

Après il faut mettre en pratique en jouant en ligne, des sessions offline ou même aller en tournoi, même si on est pas fort car c’est là on où acquiert beaucoup d’expérience mine de rien. Après ce que j’aime beaucoup c’est regarder les vidéos de joueurs forts ou regarder les tournois aussi. Je pense que quand l’on assemble tout ça, ça donne une masse assez complète qui permet de bien évoluer au fur et à mesure sur le jeu; et ça c’est valable sur n’importe quel jeu au final.

J’ai commencé Guilty Gear depuis Sign et je suis surtout allé au Ranking, un tournoi mensuel à 3HitCombo, là ou j’habite à peu près maintenant (Chateaubourg en Ille-et-Vilaine ndlr).

enzo-shenzo-cocco-guilty-gear-05-revo-2018

Quels sont pour toi les deux meilleurs joueurs mondiaux ?

Je pense que ce sont Machaboo et Omito selon moi. Ce sont ceux qui ont fait le plus de résultats. J’ai une très grosse affection pour Ruki qui est la meilleure Dizzy japonaise je dirais, même la meilleure Dizzy du monde, tout simplement.

Un dernier mot pour la route ?

Je remercie tous ceux qui me soutiennent, des joueurs français. Je pense beaucoup à Achorawl qui m’aide dans tous mes déplacements à chaque fois, Nyphi, tout le discord français de Guilty Gear et mes parents, évidemment. MrQuaraté aussi car il m’a pas mal aidé en général, l’association 3HitCombo ainsi que Oro-Sama qui est mon mentor !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières nouveautés baston et des astuces pour améliorer votre jeu !

Laisser un commentaire