[Test] – Onimusha Warlords : Katana plus t’en as encore

1
464
onimusha-front

Revivez l’enfer du samouraï Samanosuke dans cette version remasterisée.

Le jeu original Onimusha, sorti en 2001 sur Playstation 2 et édité par Capcom souffle les bougies de ses 18 ans ! Pour fêter ça, Onimusha Warlords a été pondu.

En effet, il est dorénavant possible de revivre cette aventure sur les dernières plateformes avec cette nouvelle version du jeu. Il va cependant falloir des arguments de poids pour faire cracher une vingtaine d’euros tant aux nostalgiques qu’aux petits curieux.

De nouveaux graphismes ? Des effets sonores et musiques remixées ? Une jouabilité revue ? Des promesses tout ça. Allons tâter le terrain de tonton Capcom.

Resident Evil May Cry

Avant tout, un petit rappel de ce qu’est Onimusha pour les trois lascars du fond.

Durant l’ère des samouraïs, après une bataille acharnée entre le clan Saito et le clan Oda, la princesse Yuki se fait kidnapper par les hommes du clan Saito.

Samanosuke, le héros de l’histoire, part à sa recherche avec l’aide de Kaede, une shinobi aguerrie. Mais il s’avère que les quelques malfrats responsables de l’enlèvement ont réussi à réveiller des démons pour leur prêter main forte.

Le gameplay du jeu est un mélange intéressant entre les premiers Resident Evil et Devil May Cry. En effet, le style de déplacement et les différentes méthodes pour avancer dans le jeu (une clé pour telle porte, une énigme pour débloquer telle arme, on passe d’un « tableau » à l’autre) sont très similaires à Resident Evil.

On retrouvera également une touche de DMC durant les phases de combat. Elles sont nombreuses, mouvementées, et plusieurs pouvoirs sont à la disposition du personnage pour varier les plaisirs.

L’ambiance y est très pesante, c’est d’ailleurs ce qui fait son charme. Sans parler d’un scénario à couper le sifflet, l’histoire tient debout et appuie l’atmosphère globale du jeu.

Voilà en résumé, ce qu’est Onimusha. Le jeu étant sorti initialement en 2001, on ne va pas épiloguer non plus ! Intéressons-nous maintenant à Onimusha Warlords, le portage remastered.

À l’occasion, je vous mettrai un p’tit coup de Polish

Il est clair que ceux l’ayant poncé jadis sur Playstation 2 seront les plus ravis.

Fini l’orgie de pixels ! Les graphismes du jeu sont bien plus lisses que la version originale, ce qui donne une sensation de fluidité assez exceptionnelle.

Le design des visages des protagonistes à été amélioré, et force est de constater que le boulot a été bien fait. Les différentes expressions faciales sont pour le coup bien rendues.

Ajoutez à cela la compatibilité du jeu avec les résolutions actuelles, on ne peut que ressentir une immense satisfaction que de se remettre à Onimusha en 1920×1080.

La musique et les effets sonores ont également été remixés pour ne laisser place à aucune bavure. C’est bien plus agréable à l’oreille, en particulier pendant l’enchaînement d’un ennemi qui s’obstine à éprouver son mécontentement à chaque coup reçu.

On notera cependant un problème de tremblement des personnages durant les phases de dialogue. Un souci de portage, sans doute. En tout cas, ça ne facilite pas l’immersion totale quand Samanosuke sort une énième réplique héroïque tandis qu’on à l’impression qu’il se gèle les noix.

La jouabilité du jeu n’a pas été retouchée. C’est compréhensible, elle était déjà très bien jadis et n’a pas pris une ride. Pour ne rien gâcher, la maniabilité s’adapte très bien aux manettes d’aujourd’hui.

Bref, les joueurs qui ont eu la chance de s’approprier le jeu sur PS2 ne seront pas perdus. C’est en somme le même disque remis au goût du jour (grossièrement).

Soyons honnête, ce n’est pas le renouveau d’Onimusha, mais c’est une manière décente de se replonger dans cette aventure. Les nouveaux joueurs y trouveront également leur compte, sans aucun doute.

Conclusion

7-10-note-exobaston-test

Pas vraiment un remaster, mais un bon portage. Onimusha Warlords apporte le petit plus nécessaire pour faire revivre un classique de Capcom, que ce soit par les graphismes réétudiés et les sonorités remixées.

Cependant, un peu dommage d’avoir laissé la totalité des décors dans le même état que ceux de la version Playstation 2 originale qui, au-delà de faire tâche, peut faire ressentir le poids des 18 ans qui nous séparent de sa sortie originale.

Néanmoins, cette édition reste une excellente excuse pour essayer et même réessayer de sauver la princesse du monde des Démons !

C’est bon                                               C’est mauvais

• Les graphismes améliorés                   • Les décors laissés tels quels

• L’adaptation des résolutions                • Pas vraiment un remaster

• Les musiques et sonorités remixées                      

• C’est Onimusha, bon Dieu

Ce test de Onimusha Warlords a été réalisé avec la version dématérialisée sur PC, gracieusement fournie par Capcom.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici