Nintendo compte remplacer ses serveurs Online vieux de presque 20 ans

1
552
Nintendo Super Smash Bros. Ultimate

Il n’est jamais trop tard pour changer, Nintendo.

Nintendo réfléchi sérieusement à adopter un nouveau système de serveur multijoueur. En effet, cela fait presque 10 ans que le royaume champignon utilise NEX, une ancienne technologie multijoueur, depuis la sortie de la Nintendo 3DS.

De plus, un nouveau système de serveur serait déjà dans le viseur de la société. Intitulé NPLN, il s’avère que cette technologie a été secrètement testée lors de la démo de Monster Hunter Rise.

Un autre fait divers amusant : NEX est tellement vieux que Splatoon 2 contient une fonction inutilisée par la Nintendo Switch : il s’agit d’une ligne de code qui vérifie si le jeu est lancé sur la Switch ou sur… Windows 98. Ce qui est d’autant plus hilarant lorsqu’on sait que Splatoon 2 n’existe tout bonnement pas sur PC.

Bon, en ce qui concerne Super Smash Bros. Ultimate, il y a de la lumière au bout du tunnel. Pour rappel, bien que l’opus ait reçu plusieurs améliorations sur son netcode, Masahiro Sakurai avait bien dit qu’il était impossible d’implémenter le rollback netcode. La technologie NPLN peut donc être une solution de secours.

Enfin, il est même possible que NPLN soit implémenté également dans Super Smash Bros. 4 sur Wii U. C’est donc une bonne nouvelle globale, mais ne pensez pas que ces changements arriveront tout de suite. Il est fort probable qu’une longue attente vienne de débuter…

Plus d’infos sur Exobaston !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici