[Test] – SNK Heroines: Tag Team Frenzy : la baston toute nue

3
11
snk-heroines-tag-team-frenzy-logo-2

Les représentantes de SNK s’affrontent dans le dernier jeu de la firme nippone alliant simplicité, tenues légères et rose bonbon.

Ils l’ont fait ! SNK et NIS America ont sorti SNK Heroines: Tag Team Frenzy; un ovni vidéoludique regroupant les combattantes de l’univers King of Fighters, Fatal Fury, Art of Fighting et Samurai Showdown.

L’objectif affiché est simple mais non dénué d’intérêt : parvenir a rameuter les joueurs goûtant peu au gameplay technique des jeux de combat en simplifiant la jouabilité à l’extrême. Saupoudrez le tout de vêtements presque absents et d’un fan service maîtrisé, et vous obtenez SNK Heroines.

mian-snk-heroines

Chérie, t’as oublié tes fringues

Parlons d’abord de ce qui saute aux yeux, à savoir une sexualisation poussée de chaque combattante. Si ce n’est pas une surprise pour des personnages comme Mai Shiranui, habituée à montrer beaucoup de sa personne, c’est un peu plus dérangeant lorsque l’on voit Nakoruru et son visage d’enfant à moitié dévêtue.

Cela reste très manga mais somme toute discutable. En revanche, cela ne va pas plus loin que : blouse ouverte, bikini motif vache et short court. On évite donc le hentaï pour rester simplement dans du dessin destiné à adolescents excités. Passons sur les cris poussés lors des affrontements, qui vous donneront probablement une bonne réputation auprès de vos voisins.

muimui-snk-heroines-tag-team-frenzy

Première à droite après la 3ème dimension

Les 14 personnages se retrouvent donc coincés dans une dimension parallèle par Kukri, présent dans le dernier KOF. Attiré par la chair de nos délicates protagonistes, il les force à s’affronter en équipes de deux. Pire, leur colère et leur honte permettent de mettre à exécution son plan de transformer cette réalité alternative pour qu’elle prenne la place de la véritable réalité vraie ! Si vous avez vomi votre dîner en lisant ce scénario, vous n’êtes pas seul. Mais au moins, il y a une histoire.

Votre mission sera donc de botter les fesses de Kukri et de vous échapper de votre prison, afin d’éviter une fin sablonneuse (spécialité du grand méchant). C’est donc à cette fin que l’on entame le mode histoire du jeu, entrecoupé de très courtes cinématiques pour illustrer. Pas bien long mais suffisant.

LOVE-snk-heroines

Simple comme bonjour

Hormis la nudité partielle et la trame scénaristique, l’une des particularités de SNK Heroines: Tag Team Frenzy est sa jouabilité simplifiée à l’extrême. Une simple pression sur un bouton équivaut à un mouvement spécial ! Ainsi, un bouton servira de choppe, un autre d’attaque critique ou forte avec même un bouton dédié entièrement à bloquer toutes les attaques. Il n’est pas possible de se baisser et de distribuer des coups bas, sans parler des overheads, totalement absents. En prime : étoiles, cœurs et petites fleurs jaillissent à chaque beigne distribuée.

Enchaînements automatiques à foison, barre de santé commune aux deux personnages de son équipe et une seule façon de terminer un affrontement : un Dream Finish, c’est à dire un super pouvoir lorsque votre adversaire est dans les pommes. Des objets sont même utilisables en jeu, comme des peaux de banane, pour rajouter à l’absurde.

LOVE-ss-snk-heroines-tag-team-frenzy

Avec des raccourcis pareils, il ne reste que les mouvements pour vraiment pouvoir se différencier de son concurrent, et lancer un super saut ou un air-dash (double pression dans une direction pour accélérer) afin d’enclencher son combo automatique devient rapidement la seule chose technique à faire. Enfin ça, c’est jusqu’à ce que le joueur découvre la jongle, c’est à dire la possibilité de continuer d’enchaîner l’ennemi en l’air. Ce dernier point amène un peu de profondeur au jeu, mais ne parvient pas à masquer un sentiment de vide.

Les néophytes trouveront eux un point de départ idéal pour la baston virtuelle, si tant est qu’ils n’aient jamais touché à un jeu de combat de leur vie. La satisfaction immédiate (probablement trop immédiate) est garantie et permet de réaliser de jolies enchaînements pour pas un rond. C’est dans un sens le même esprit que Dragon Ball FighterZ, mais l’on reste malgré tout très loin de son contenu et de sa réalisation graphique.

personnalisation-snk-heroines

J’aime ce petit haut

Entre deux bourre-pifs, vous récoltez de l’or que vous pouvez dépenser dans de nouvelles tenues. Foule d’accessoires sont à disposition, ainsi que des illustrations et divers sons pour personnaliser ses héroïnes, toujours dans un esprit d’auto-dérision bienvenu.

En ce qui concerne les modes, on retrouve l’entraînement, l’apprentissage d’enchaînements, tutoriaux et survie pour se lancer, ainsi qu’une galerie et, surtout un mode en ligne. Ce dernier est malheureusement déjà à moitié vide, et il faudra probablement rapidement se rabattre sur ses potos pour jouer en local. Le netcode reste honnête et le lag peu handicapant, tout du moins lors de nos essais.

SNK HEROINES TAG TEAM FRENZY_sylvie

Verdict

SNK Heroines: Tag Team Frenzy n’est pas un mauvais jeu, loin de là. On pourrait presque le considérer comme un jeu d’initiation pervers à la baston. Sa bande son décente, ses options de personnalisation nombreuses et ses affrontement simples autant qu’amusants montre qu’un minimum de travail de qualité a été fourni. Mais ce sentiment dure une heure jusqu’à ce que l’on se heurte à la dure réalité : peu de contenu, un gameplay sans réelle profondeur, un mode en ligne vide et un mode histoire vite expédié. SNK Heroines: Tag Team Frenzy est le type de jeu que l’on met 40 minutes dans la console lorsque des amis sont dans le coin, histoire de rire un coup, pour ne le ressortir ensuite que 6 mois plus tard. Le fan service a malgré tout été assuré et les fans de SNK trouveront de quoi satisfaire leurs pulsions.

note-test-5-10

C’est bon :

  • Simple et amusant
  • Bande sonore propre
  • Parfait pour les néophytes
  • Ne se prend pas au sérieux
  • En français
C’est mauvais :

  • Contenu trop limité
  • gameplay peu profond
  • Un tantinet pervers
  • Mode en ligne vide
  • Scénario sans intérêt

Ce test de SNK Heroines: Tag Team Frenzy a été réalisé avec la version dématérialisée sur Playstation 4, gracieusement fournie par NIS America.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here