[Test] – Persona 5 Strikers : Joker au service de sa Majesté

0
139
Persona 5 Strikers Test

Le Metavers plus dangereux que jamais !

La suite des aventures de Joker et ses compagnons arrivent enfin en Europe. Persona 5 Strikers se veut être la suite officielle du Persona 5 original, et n’aura mis qu’un an depuis sa sortie japonaise pour atterrir chez nous.

Atlus et Koei Tecmo ont travaillé de concert pour nous offrir un gameplay éclectique mélangeant Action/RPG avec des combats conçus dans un style Beat’em All/Muso totalement assumé.

Avec huit personnages jouables et des tonnes de Persona à capturer, sur le papier ça semble délicieux. Mais est-ce que ça tient la route ? Ah !

Road Trip maléfique

Il est évident que les adorateurs du 5ème opus de Persona seront conquis par le simple fait de pouvoir se replonger dans cet univers. Et à raison, car la réalisation est drôlement bien fichue : des graphismes très corrects et une excellente bande originale à l’image de toute la série.

Il est cependant presque nécessaire d’avoir joué à Persona 5 pour comprendre la personnalité de tous les personnages, ceux-ci étant déjà jouable dès le début. En effet, il faudra créer son équipe avec Joker et 3 autres protagonistes préalablement choisis. C’est un excellent choix pour amener sous différents angles la progression du jeu, mais il y a tout de même un pépin…

Et ce pépin, ce sont les dialogues. Il s’avère qu’ils ont voulu rester très (trop) proches de l’opus original en terme de rythme de dialogues. Ce n’est pas parce qu’il y a huit personnages dans l’équipe qu’il faut obligatoirement que chacun y aille de sa petite tirade à chaque cinématique.

Cela ne convient pas au style dynamique du jeu qui se veut Action/Beat’em all dans son gameplay, le rythme est sans cesse cassé par des pauses de discussion que l’on finit généralement par passer, car le scénario, sans être une purge, laisse un peu à désirer.

Quelle est ta faiblesse, monstre ?

En ce qui concerne le gameplay pur, le jeu se joue avec quatre personnages sur le champ de bataille et il est possible de changer de combattant (et même recommandé, pour certaines fonctionnalités) lors des combats.

Avec des attaques au corps à corps, des armes à distances, de la magie et des attaques spéciales, la jouabilité est assez diversifiée et varie encore plus en fonction des Persona équipés lors de la bataille. Les combats s’enchaînent vite et sont satisfaisants, avec très peu de problèmes de caméra ce qui est assez rare dans un opus estampillé Koei Tecmo.

Pour ce qui est des bosses en général, les stratégies se ressemblent un peu toutes. L’ennemi sera faible à un certain élément (glace, feu, nucléaire, etc…) et il “suffira” de spammer la magie afin de le mettre au tapis. Ce n’est pas une tare en soit, car les bosses ont tous des paternes à respecter il faudra donc savoir quand il faut/ne faut pas attaquer et utiliser l’environnement à votre avantage. Mais cela n’affecte pas forcément la nervosité du combat.

En somme, la notion même de baston est un défi plutôt réussi par les développeurs. Et ils n’y sont pas allés de main morte au niveau de la mise en scène de certaines attaques pour le moins (ultra) stylées.

Au secours EMMA, j’ai plus de potions !

Ce qui fait la puissance de Persona 5 Strikers, c’est le souci du détail. Plus précisément, les choix de designs sur plusieurs éléments secondaires. Le menu, l’inventaire, la création de Persona, tout a été conçu de manière épurée avec des choix artistiques précis qui rendent l’expérience assez unique.

De plus, certains passages en mode “monde ouvert” peuvent parfois se transformer en jeu de plateforme grâce à d’habiles mouvements de caméra qui fonctionnent à merveille. On a vraiment l’impression que chaque développeur a voulu ajouter son petit plus.

Même EMMA, l’application de Smartphone qui permet d’acheter moult objets et équipements, est dotée d’animations superbes ! Les graphistes se sont vraiment fait plaisir sur tous les plans, et c’est très appréciable en tant que joueur.

Toutes ces idées donnent une bonne immersion et il est facile de se laisser transporter à travers les différents mondes du Metavers.

Verdict

Persona 5 Strikers est une lettre d’amour aux fanatiques de cet univers. C’est une bonne méthode pour se replonger dans le Metavers avec ses compagnons, on oublie le tour par tour pour passer à du bourrinage stratégique.

Il est vrai que le titre reste loin d’être parfait : un scénario un peu fade, des montagnes de dialogues inutiles et un système de Faiblesse trop redondant, notamment pour les combats de boss. Il est probablement plus sain pour les néophytes de la série de commencer par le RPG Persona 5. Si toutefois vous appréciez ce monde déjanté, vous commencerez à sourire dès le menu.

Ce test de Persona 5 a été réalisé avec la version dématérialisée sur Playstation 4, gracieusement fournie par Atlus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici